lundi 7 octobre 2013

Retailers : les clients vous attendent sur le marketing mobile


Cette semaine, de nouveaux chiffres venus tout droit des US viennent démontrer (mais le faut-il encore ?) l’urgence pour les retailers français de donner au mobile une place majeure dans leur outillage marketing.

1. Vos meilleurs clients sont sur votre appli


Et c’est Wallmart, le n° 1 mondial du retail, qui le dit. Les clients qui utilisent leur appli viennent 2 fois plus souvent en magasin que les autres et dépensent 40% de plus. Ils étaient sans doute déjà des bons clients, mais les offres personnalisées par magasin et la géolocalisation contribuent à coup sûr à les fidéliser, le tout dans une approche réellement crosscanal.



2. Les consommateurs attendent des offres sur leur mobile


Une étude de Milward Brown and mBlox indique que 60% des utilisateurs de mobile apprécient les offres par SMS et les push notifications, que trois quarts d’entre eux sont prêts à accepter des offres utilisant la géolocalisation et que les offres texte reçues sur mobile ont déjà poussé plus de la moitié des utilisateurs à réaliser un achat. Même si ces chiffres sont à prendre avec des pincettes comme pour tout sondage en ligne, il n’y a pas de fumée sans feu.

Le marketing opérationnel par le mobile est donc résolument un levier de CA et de fidélisation de vos clients. Rappelons - mais le faut-il encore (bis) ? – les attributs du mobile comme outil d’animation marketing performant :
-        Localisé : avant le mobile, on avait « la bonne offre au bon client au bon moment ». Avec le mobile, on peut ajouter au bon endroit, et ça change tout. Surtout quand le client est dans, ou près, d’un magasin.
-       Immédiat : ce critère est bien sûr indissociable de la géolocalisation. Mais les SMS et autres offres push fonctionnent aussi très bien pour provoquer un sentiment d’urgence, avec une offre valable à très court terme : -15% supplémentaires sur les Soldes aujourd’hui seulement, 20 places de concert de Daft Punk alors qu’ils jouent à guichet fermé, etc.
-        Personnalisé : c’est vrai aussi pour les messages envoyés sur les autres canaux, mais ceux-ci ne sont pas aussi… personnels. Quel autre device portez vous sur vous, tout le temps, partout et qui n’appartient qu’à vous ? Et sur quel autre canal les messages (même les spams) sont ouverts à plus de 90% (cf. étude 2013 de Cloudmark) ? Attention cependant au revers de la médaille : le risque que ces offres soient perçues comme trop intrusives est d’autant plus fort que le mobile est considéré comme un objet personnel.

En conclusion, le marketing mobile deviendra assurément un levier majeur d’animation clients pour les retailers. A condition bien sûr de respecter les règles d’usage du marketing direct, valables quelque soit le canal : offres ciblées et personnalisées et pression commerciale maîtrisée.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un commentaire ? Un avis ? N'hésitez pas à nous envoyer toutes vos remarques, nous ne manquerons pas d'y répondre.
L'équipe Dia-Mart Consulting.